juil
11

Qui veut épouser mon fils essaie de racoler du geek.

Ecrit par Saiko Sama  //  19 Commentaires

Après « qui veut épouser mon fil, qui veut épouser mon geek ? » Lundi 11 juillet, début d’après midi, une agence de casting vient publier sur la page facebook de MysocialGeek une annonce de recrutement pour l’émission « qui veut épouser mon fils » (de TF1 il me semble).

Je vous copier/colle le texte, c’est priceless :

Bonjour,

Je me permets de te contacter car je travaille pour l’émission qui veut épouser mon fils, cette année nous recherchons de vrais jeunes hommes célibs sympas, un peu réservés et qui souhaiteraient trouver l’amour. La raison pour laquelle je te contacte est que peut être autour de toi, certains passionnés de jeux vidéos et/ou de roles, n’ont pas encore trouvé l’amour et seraients intéréssés, l’idée est de leur présenter 10 jeunes filles. si c’est le cas, erci de me contacter d’urgence au 01 53 68 44 62 ou par mail à artfannycasting@gmail.com. merci par avance, fanny

Allemand

Il faut croire que la production de l’émission est désespérée ou que les boites de casting sont tombées bien bas pour venir racoler sur les groupes Facebook.

Après « qui veut épouser mon fil, qui veut épouser mon geek ? »

Tout d’abord la madame ne semble pas avoir compris qu’il s’agissait d’une fanpage, tutoyer une fanpage est un peu étrange. Ou alors c’est pour se donner un style narratif « ho toi lecteur » un peu plus personnel, mais là encore c’est loupé, une fanpage c’est tout sauf personnel.

Ensuite, je crois qu’elle n’a pas compris le publique de la fanpage. J’ai vraiment beaucoup  de mal à m’imaginer qu’un geek (qui joue aux jeux vidéos et aux jeux de rôle d’après son cliché à elle) :

1. regarde ce genre d’émissions poubelle

2. soit tombé bas au point de s’humilier devant la France entière

3. [cliché] accepte de sortir de chez lui, de lâcher wow / starcraft / sa table de rolistes pour un tournage en studio [/cliché]

Notons également que cette année, ils cherchent « de vrais jeunes hommes célibs sympas, un peu réservés et qui souhaiteraient trouver l’amour ». Faut croire que l’an dernier ce n’était pas des vrai jeunes hommes héhé. Au passage une petite abréviation « célibs » pour faire plus jeun’s, ho yeah.

Enfin, le message « gros copier coller » (d’ailleurs je me demande ce que fais allemand en bas, c’est soit son nom de famille, soit un bout du message suivant) avec les coquille, ça fait pas très « pros ».  Mais mettons ça sur le dos de la stagiaire, hein ^^

Je me demande ce qui est passé dans leur tête, j’imagine bien le brainstorming en réunion :

-          Bon les mecs (dans le monde de la com, on dit les mecs, même quand il y a des nanas, principe de base), cette année, il nous faut des vrais jeunes hommes célibs sympas et un peu réservés hein, des idées ?

-          Bah euh

-          Sympa ? pffff c’est dur là à moins de prendre des mecs gays je vois pas hein

-          Sympa, réservé et célibataire ? Bah euh non je vois pas non plus

-          Et si on cherchait des geeks ?

-          DES QUOI ?

-          Des giiks. Tu sais les mecs qui jouent aux meuporg et sortent jamais de chez eux ? Ils sont au moins célibataires, puis ils sont sympas, j’ai un pote giik il me répare souvent mon pc hein

-          Ha ouaai pas con, puis geek c’est chic !

Parce que oui, le geek c’est chic. Il est tout mignon avec ses petites lunettes, il est timide, il est forcément sympa, et puis comme il a besoin de sites comme MSG pour trouver l’amour, hein, forcement il sera intéressé par l’émission, logique !! Mettons du geek à toutes les sauces, du gamer et du roliste, ho yeah. Un peu comme l’émission beauty and the geek : sortons deux extrêmes, mettons les ensemble, ça fera de l’audimat.

Autrefois mal aimé et mis à l’écart, en 2011, le geek est donc devenu un truc tendance, à une époque il fallait un black, un gay, maintenant il faut son quota de geeks à la tv. Merci Mark, merci Steve. J’ai plus trop envie d’être geek moi étrangement en ce moment, hélas on ne choisi pas.

19 Commentaires pour “Qui veut épouser mon fils essaie de racoler du geek.”

  • “Tu sais les mecs qui jouent aux meuporg et sortent jamais de chez eux ?” == Nolife

    Nolife != Geek

    Geek :
    [wiki]
    Le terme geek (/gik/) (parfois francisé en guik) est un anglicisme désignant un « crack »1, une personne passionnée par un domaine précis. Il s’emploie entre autres dans le domaine de l’informatique ainsi que dans celui de la science-fiction.[/wiki]

    So un geek peux devenir un gamer qui peux devenir un nolife.
    C’est comme un pokemon le geek avoir plusieurs évolutions.

    Enfin, comme j’aime bien faire la guerre à cette fause idée du geek, il me fallait intervenir.
    Sinon TF1 est tombé bien bas.
    Il manquerai plus q’un tweet… xD

  • C’est épique quand même… après l’appel que j’avais eu d’une “journaliste” qui m’a posé plein de question concernant le site pour un “reportage” sur les geeks… puis ça…
    M’enfin ça sent le fake quand même…

    Tiens regarde le premier com sur cette page…
    http://tele.premiere.fr/Qui-veut-epouser-mon-fils-1978916

  • @Uriel: Justement, d’après un certain membre qui bosse avec TF1, non, ce n’est pas un fake :’)
    Dans tous les cas, une belle tranche de rire, je n’ai point pû m’empêcher de la troller… Dommage, elle ne répondra probablement jamais.

    Cette surabondance de “geek” dans la culture me débecte au plus haut point. Les médias se rendent bien compte de l’avènement des nouvelles technologies, mais l’exploitent à outrance et très mal. Encore un parfait exemple.

    PS: Je laisse ça ici:
    http://echo343.server4you.net/reponseFB.png

  • Lol alors je m’attendais pas à ce que ce soit vrai, donc effectivement ils tombent bien pas…

    D’un coté les vieux média n’ont plus grand chose pour tenir la tendance, suivre les “modes”: les lolcats, les réseaux sociaux, les geeks…. ainsi de suite…

  • «J’ai plus trop envie d’être geek moi étrangement en ce moment, hélas on ne choisi pas.»

    Je voulais faire un roman mais TU et les les gens avant moi ont déjà tout dis.

  • Mazette, c’est de pire en pire l’exploitation de la culture geek. Vivement que cela passe de mode qu’on nous fout la paix. Non mais franchement, ils ont qu’à directement se rendre dans des soirées de blogger neogeek pour leur recrutement, ça ira plus vite.

  • Vous voulez vous marrer ? Signalez le profil de Fanny Casting à Facebook. En effet, elle ne respecte pas les CGU de FB : le profil n’indique pas sa véritable identité, et n’affiche pas sa photo. FB s’empressera alors de suspendre son profil à moins qu’elle ne régularise ses informations ou décide de transformer son profil en page (après avoir envoyer un mail prouvant sa bonne foi à FB ^^). Sniark sniark ! XD

    • Déjà fait Kaes on était 3 ou 4 à le faire. Mais je crois qu’on a pas été assez à le faire du coup bah elle a pas été bloquée. Zut
      (bon dans ce cas mon profil il dégage aussi, quoi que j’ai une vrai photo moi)

      • Idem pour moi ^^ Mais vu la consonance allemande de mon pseudo, ça passe tout seul :D Après, le mec qui gère FB pour la France est peut-être en vacances… ^^

  • Bah officiellement j’ai une photo, au pire c’est mon nom + prénom, je suis d’origine japonaise, na. Watashi wa Saiko Sama dess ?
    (et Saiko sama a aussi une fanpage, du coup ils peuvent pas me dire d’en créer une ! )

    • Ca passera sans problème, j’avais deux comptes FB, un perso, et un Web et c’est passé sans souci. Bon depuis l’arrivée de G+ j’ai supprimé le compte web, mais l’autre risque de faire de même.

  • J’aime la façon dont vous critiquez tous le fait que l’annonce soit pleine de fautes en faisant plein d’fautes.

    • #GrammarNazi spotted.
      Quand on a pas d’arguments sur le fond, on attaque la forme.

      Replaçons aussi les choses dans leur contexte: une chargée de recrutement face à une petite communauté sur un blog.

    • Je pense qu’on n’est pas au point de “seraients”. Et nous n’avons ni la prétention de recruter ici, ni le pourcentage de fautes phrase /nombre de coquilles qu’elle atteint. Si les recruteurs se mettent à écrire n’importe comment, où va-t’on ? La forme n’est qu’un des nombreux trucs qu’on critique ici, mais c’est le fond qui est pitoyable
      Sinon un commentaire constructif à propos du fait d’essayer de recruter du geek pour ce genre d’émissions ? Des actions chez “qui veut gagner mon fils” GreenStrau ? :D

      • J’ai sûrement des actions pour beaucoup de sociétés en étant mineure :)

        Globalement, je trouve que les gens qui se décrivent eux-mêmes comme geeks s’attachent surtout à rejeter ceux qui ne se décrivent pas comme tels ou ont une autre caractéristique/un autre loisir/… « incompatible » avec le fait d’être « geek », à part dans certaines communautés volontairement inclusives comme Geek Feminism.
        Et ne font que parler de la définition et l’étymologie du mot geek, en pensant que l’interlocuteur n’a pas lu Geek Studies et l’article Wikipédia alors que c’est un peu des recueils de lieux communs à sortir en conversation entre « geeks ».
        Je ne dis pas qu’il y aurait quoi que ce soit de mal à ne pas avoir lu l’article Wikipédia, je dis juste que ça tourne un peu en rond au bout d’un moment, et qu’on a vraiment l’impression d’être pris de haut.
        Il y a aussi le fait que certains se vantent d’avoir certaines difficultés sociales, ce qui se résume à dire qu’on les a, et se mettent à critiquer d’autres personnes qui elles ont vraiment des difficultés parce qu’elles ne font pas assez d’efforts, donc elles ont leurs règles/leurs parents les ont mal éduquées/…
        Tout ce bordel autour du mot « geek » ne donne pas vraiment envie de contribuer ou de discuter ou de…
        Et comme le mot dans sa définition actuelle est une réappropriation qui, comme je l’ai dit, me semble servir à rejeter des gens qu’autre chose, je ne vois pas de mal à ce que les médias se l’approprient aussi. Ce n’est pas comme si le mot utilisé en France renforçait seulement une vision positive pour les personnes qui s’y identifient, il renforce une vision négative des gens qui ne se décrivent pas comme geeks ou se décrivent/sont décrits comme tels mais ne collent pas à la définition pour d’autres personnes.

        Aux RMLL, un type a interrompu notre conversation pour m’expliquer à quel point c’était mieux d’être geek. J’avais l’impression que c’était un rite de passage : ça y est, j’étais geek, il tenait mon opinion/mes informations comme valides !
        Et une autre m’a dit que j’étais venu avec tel type parce que je n’avais pas l’air geek, et ça a été la plus belle conversation que j’aie jamais eu ; ce n’était pas du sexisme ou alors c’était vachement internalisé. J’ai pourtant des lunettes, dioptrie de 8.5 à chaque œil. (je dois avoir dit une connerie mais je ne connais rien à l’optique, disons que c’est les verres)

  • J’aime aussi la façon dont vous dites que ce que j’ai dit n’est pas constructif, ce de façon agressive, en vous vantant de répondre de façon agressive aux gens (plus haut).
    Quand je fais ça dans le milieu « geek », on m’agresse parce que je suis malpolie voire me menace physiquement.
    Globalement ce que vous dites n’est pas constructif, vous blablatez autour du fait d’être « geeks » en critiquant d’autres styles de vie. On construit que des murs et des barrages, avec ça !
    Et c’est encore moi qui vais me faire traiter de « troll » alors que, merde, vous lisez vos propres articles ?
    J’aimerais juste pouvoir parler de choses que j’aime sans devoir passer l’obstacle « geek ». L’autre option serait de ne pas parler, et ces gens qui se vantent d’etre socialement différents n’ont jamais été envoyés en hôpital psychiatrique parce qu’ils ne parlaient pas aux gens, donc ce n’est pas une option…

    • J’aimerais savoir où j’ai critiqué d’autres styles de vie et quel style de vie j’ai critiqué. Quand je dis critiquer, je parle de vrai critique, pas d’un mot d’humour ou d’une boutade satyrique. Mon ancienne balise meta description disait d’ailleurs “geek malgré elle”, c’est toujours le cas. Je ne suis pas geek parce que je l’ai choisi, c’est le contraire. J’aime ci, ça et ça et aussi ça donc je suis geek, donc je me fais traiter de geek, donc on me catégorise comme geek (cf l’ autobiographie ). Autant en jouer. C’est un peu comme quand je me fais traiter de “sale lesbienne gothique” parce que j’ai des cheveux noirs et un piercing. Je ne le suis pas pour autant. Mais j’avoue que pour le coup, je me sens plus geeke que lesbienne gothique (et surement pas sale !!).

      C’est ce côté “Über médiatisé” de ce que les médias semblent considérer comme “geek”, l’image que les médias ont donné au mot, qui est profondément exaspérante. En plus de 20 ans on est passé de paria, fan de science associal, fan de robots ou boutonneux à lunette qui se fait malmener par les mecs de l’équipe de sport (oui j’ai revu revenge of the nerds ce weekend ^^ ) et mec pas doué avec les nanas à hypster fan de jeux vidéos accro à son iPhone. Quelle évolution dites-moi. Et c’est un peu ça qui a du en énerver plus d’un sur la page Facebook, le fait d’être encore catégorisé par des médias. Vous me direz c’est pas propre au phénomène geek.
      Des médias qui nous ressortent le même argument “le massacre de xxxx c’est parce que le mec il jouait à xxxx jeu vidéo” (je l’ai lu pour Oslo récemment encore). Il faudrait savoir à un moment donné, les jeux vidéos rendent violents ? Mais vous voulez des fans de jeux vidéos dans vos castings ? C’est pas un peu paradoxal ? Ou franchement courageux et je peux aller manger mon clavier. Même si j’ai TRES envi d’être naïve et croire que TF1 essaie de redorer l’image du geek à la télévision, j’en doute. Le fait que la dame qui ai écrit l’annonce ai fait le casting de l’amour rend aveugle (l’amour dans le noir ? Je sais plus.) est un peu flagrant non. Ça sent clairement le “on a fait un buzz énorme avec le geek rouquin qui a pété son câble et fait le tour de youtube on va peut-être en pouvoir trouver d’autres et refaire de l’Audimat”. C’est cette hypocrisie qui lui a valu quelques réactions sur la page Facebook (et cet article), et croyez moi, je suis gentille sur le blog comparé à ce qui lui a été répondu sur Facebook à la pauvre dame.

      Mais j’avoue que je lui accorde volontiers un bon point, car elle mentionne les rolistes, souvent oubliés ^^ Rôlistes qui, eux aussi au passage à un moment donné de l’histoire ont subi les foudres médiatiques du style ” les jeux de rôle sont satanistes “, ” les univers de jeux de rôles sont remplis de démons c’est dangereux et malsain ” etc. Là encore, je grossis le trait bien sûre. Au moins on a évolué dans le bon, sens, il y a du progrès, ne perdons pas espoir camarades !!

      Et oui je lis mes articles, et oui je joue sur les clichés, parce que ça me fait rire, il vaut mieux en rire que d’en pleurer non ? Cet article avait un but humoristique et satyrique, d’où la grosse balise cliché au milieu. Ce ton n’est pas agressif, juste fondement sarcastique. Mais je conçois qu’il puisse être perçu comme de l’agressivité, c’est difficile de faire passer des nuances aussi subtiles à l’écrit. Hélas la balise [sarcasme] n’a pas encore été inventée ^^ Et en aucun cas je n’ai traité quelqu’un de troll (sauf Enki mais il le mérite il est fourbe et vilain), j’aime juste voir de longs commentaires constructifs, donc je pousse les gens à réagir un peu plus quand c’est possible. D’ailleurs merci d’avoir pris la peine d’expliciter ta pensée plus bas c’est agréable de lire plus que deux lignes.

      Et je pense qu’on est d’accord sur un point tous les deux, mais qu’il y a mal compréhension. Tu sembles exaspéré par le coté “petit péteux tu es pas geek on te cause pas et ce que tu dis n’a pas de valeur” de certaines personnes aux RMLL, tu n’es pas le seul crois moi. Je pense que c’est un peu comme partout, certains prennent “trop à coeur” leurs idées voir idéaux. Je me suis fait incendier parce que je suis encore sous windows avec photoshop alors que “linux et gimp c’est tellement mieux”, etc. Ce n’est pas propre aux “geeks”, mais à toute forme de groupe sociologique. Dans le milieu LGBT, être bisexuel c’est être un/une traître à la cause homo-lesbienne, c’est être celui/celle qui choisi pas. Dans le milieu métaleux, écouter certains types de métal et pas d’autres voir du rock ou de l’electro te fera être rejeté de certains métaleux. Etc. Il y a des “extrémistes” partout, de toutes formes, dans tous les milieux ou groupes sociaux.
      Je pense qu’on aimerait tous pouvoir parler de choses qu’on aime, en dépassant l’obstacle geek [remplacez geek par n'importe quel type de groupe social]. Quand je parle à quelqu’un, je vais pas me demander si il est geek ou pas, juste si ce qu’il me dit m’intéresse ou pas. Il aura en effet plus de chances de m’intéresser en me parlant de jeux vidéos, des dernières innovations html5 css3, soit, mais je suis un être curieux, donc plutôt ouvert aux autres sujets. C’est logique, c’est plus facile de parler avec quelqu’un quand on a des sujets en commun. Mais quelqu’un qui va me parler avec passion de son métier d’ethnologue en Afrique m’intéressera tout autant et ça n’a rien de geek. J’avoue juste être hermétique à certains sujets, mais je pense que c’est le cas de tout le monde. Venez me parler de tunning ou des derniers potins sur Jennifer Lopez et je fuis. Tu sembles un peu blasé GreenStrau, et avoir une image plutôt négative, c’est bien dommage.

      • Geek étant un slur réapproprié, si vous forcez quelqu’un qui ne veut pas à s’identifier ainsi vous êtes au mieux… pas très sympa. Vous rendez le terme offensif à nouveau… C’est comme si je vous forçais à vous identifier au terme queer. :/
        Ensuite, la partie où vous dites qu’une personne qui regarde la télé réalité ne peut pas être geek m’a frappé comme critiquant un style de vie parce que ça pourrait facilement être remplacé par « une personne végétarienne ne peut pas… » ou alors la télé réalité pourrait être associée à un style de vie et que je vois ce genre de phrases tout le temps.
        Et je trouve que si un centre communautaire/magazine/évnement LGBT est, par exemple pour prendre mon cas, cissexiste il m’est plus facile d’aller voir ailleurs que pour les RMLL ou autre. J’imagine que ça peut n’être qu’une impression parce que je veux m’« inclure » plus dans l’autre milieu, peut-être…
        Voilà pour l’explication (tardive)

  • Ouais. Moi je suis un troll. Je m’en suis jamais caché.
    (Ceci est un commentaire absolument pas constructif \o/)