jan
6

Geek vs Nerd : le geek est devenu un fanboy hipster

Ecrit par Saiko Sama  //  4 Commentaires

Une illustration récupérée via idsquare sur twitter nous dresse le profil des geeks / nerds aujourd’hui.

Vous allez dire que je suis psychorigide, mais on retrouve encore le mot “iPhone” associé à geek, c’est pas faute d’avoir déjà relevé cette tendance depuis un moment. Donc on résumé : geek = mac, nerd = pc. C’est ultra-simpliste, mais si il faut jouer avec les clichés… Perso j’aurai plutôt dit “nerd = linux”, surtout vu la citation nerd en bas de l’infographie qui parle de linux.

Du coup j’ai un aveu à vous faire : je n’ai vu aucun des films de la liste des films de geek, j’ai essayé donnie darko mais ça m’a gonflé après 40 minutes, pareil pour tron que j’ai passé en avance rapide. Pareil pour les geek talk/nerd talk, je me situe largement du coté des nerds là encore.

Par contre “secondlife” dans la liste des intérêts du nerd m’a fait sourire, je ne savais même pas que ça existait encore.

Enfin, il faut citer la phrase qui m’a fait beaucoup rire “you know you’re talking to a geek when they remind you of their “hip” lifestyle” by discussing their “cool” habits”. Je sais pas vous, mais moi un geek “hip” j’ai très envie de le “punch in the face” .

 

geek vs nerd

source : Geek vs nerd

Cette ILLUSTRATION (cf. Design : une illustration peut-être, une infographie sûrement pas ! ) tend à accentuer ce que je pense déjà : en 2012 le monde a tendance à appeler “geek” ce que beaucoup dont moi qualifieraient plutôt de hipster ou fanboy.

4 Commentaires pour “Geek vs Nerd : le geek est devenu un fanboy hipster”

  • Ok si on se base sur cette “illustration” je suis moitié geek moitié nerd.
    LOTR un truc de nerds ? Ah ok pour ça que tout le monde aime.
    Le “geek talks” j’étais plié puisque ça ne correspond absolument pas.
    Et comme tu dit les geeks sont sous GNU/Linux.

  • Tu développes exactement le fond de ma pensée et j’ai aussi pleuré très très fort à la lecture du “geek talk”, et oui ca donne envie de tapper ce genre de geek. Bon ce qui est sure c’est que je ne suis pas geek d’après ce qu’il est dit ici et dans la culture populaire général.

  • Ce qui est drole c’est cette necessité a devoir ranger les gens, voir soi-même, dans des cases. Et ca l’est d’autant plus quand on constate que les images que nous pouvons en avoir s’altère avec les recuperations marketing qui en sont fait progressivement.

    Geek, nerd, hipster ou crétin degéneré, au final peu importe non ? Du moment que l’on se sent en phase avec soi-même. ;)

    Cordialement

  • C’est surtout que la définition anglo-saxonne geek/nerd ne correspond pas du tout à la version française. Et à la base LOTR c’est bien axé nerd aux US, dans la lignée D&D… après tout est relatif ^^